Quelle est l’histoire et l’origine du sauna finlandais ?

Nous connaissons presque tous le sauna tel qu’il est aujourd’hui. Mais d’où vient le sauna finlandais ? Quand a-t-il été inventé ? à quoi ressemblent ses ancêtres ? Dans cet article, nous vous disons tout des origines du sauna traditionnel.

 

Qu’est-ce qu’un sauna ?

 

Le sauna d’aujourd’hui est une cabine de bois destinée au bien-être. Ce lieu est chauffé grâce à des pierres chaudes, placées à l’intérieur dans un poêle. L’utilisateur, une fois dans cette cabane, transpire de manière importante. La sudation lui permet d’évacuer les toxines situées dans son corps, favorise la libération des voies respiratoires, la perte de poids, le nettoyage de la peau et améliore la circulation sanguine. Il est aussi fréquemment utilisé par les sportifs, car il atténue les douleurs musculaires et articulaires.

 

Le sauna finlandais est généralement chauffé à une température de 90° ; la chaleur sèche y étant importante, il est conseillé d’alterner relaxation sur les bancs du sauna et douches à l’eau fraîche, par séances de 15 minutes.

 

L’origine du sauna

 

La chaleur, qu’elle soit sèche ou humide, est utilisée par de nombreuses cultures depuis la nuit de temps pour la détente. Dans l’antiquité, les Grecs connaissaient déjà les vertus du bain de vapeur, actuel hammam, tandis que les Romains utilisaient les bienfaits du spa se prélassant dans les thermes, grands bassins d’eau chaude.

 

Le sauna actuel est assez récent : il date du 10e siècle et a été développé en Finlande.

Pourtant, son origine est bien plus lointaine : dès la préhistoire, l’homme avait inventé un concept similaire. Il s’agissait des cabanes de sudation, utilisée dans l’hémisphère nord et les régions froides.

Le concept était sensiblement le même : on faisait rouler des pierres chauffées au préalable dans un feu de bois jusque dans de petites cabanes en branches. Cela permettait de se réchauffer, mais aussi de déclencher la sudation.

 

L’histoire du sauna

 

Au fil du temps, le sauna se perfectionne ; les huttes de transpiration ou cabanes de sudation sont transformées en sauna enterré. Il s’agit d’une cavité creusée à même le sol et recouverte de joncs, dans laquelle sont placées les pierres chaudes et une banquette en terre pour le confort. On y entre par une petite porte : le reste de l’édifice est totalement clos afin de conserver la chaleur.

Petit à petit, l’homme acquiert une meilleure maîtrise des matériaux et en particulier du travail du bois. Il améliore donc davantage le sauna enterré et crée de petites cabanes en bois fonctionnant sur le même principe.

 

Finalement, la Finlande et la Suède mettent en pratique le bain de chaleur, qui devient un véritable allié bien-être. Au début de XXème siècle, les athlètes de l’équipe finlandaise participants aux Jeux Olympiques associent même la qualité de leurs exploits à la pratique régulière du sauna.

 

Peu à peu, le sauna est partout dans le monde, en centre de bien-être et même à domicile. Les bienfaits du sauna ne sont aujourd’hui plus à prouver : cette petite cabine de bois possède incontestablement des avantages de taille !